La pilule accessible aux mineures

Chaque année on compte 15 000 IVG par an chez les mineures et 100 000 chez les moins de 25 ans. Ce sont de mauvais résultats pour notre pays.A cela s'ajoute les grossesses non désirées.

Cette situation catastrophique était en partie due à la peur que certaines jeunes filles ont de parler de  contraception avec leurs parents. A 16 ans on doit pouvoir pourtant disposer de son corps.

Aussi l' accés  gratuit , anonyme à la contraception pour les mineures est une mesure de bon sens. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site